DIE umweltfreundeliche Art zu Gehen+Bleiben

Modes d'inhumation

en Suisse : jusqu'ici et à l'avenir

Sélection
Stand: : 4 . julii  2024

Inhumation (jusqu'ici)
Lors de l'inhumation, le corps du défunt est placé dans un cercueil et enterré à au moins 1 m de profondeur. En Suisse, l'inhumation doit obligatoirement avoir lieu dans un cimetière


Crémation (jusqu'ici)

Parfois appelée également incinération. Le corps de la personne décédée est placé dans un cercueil, généralement transporté en corbillard vers l'établissement de crémation souhaité. Selon les souhaits, il est possible de convenir d'une cérémonie funéraire. L'urne peut par exemple être enterrée dans le cimetière du lieu de résidence, dans une tombe individuelle ou commune. En Suisse, l'urne peut également être conservée à domicile, ou les cendres peuvent être dispersées dans la nature. Le dépôt de l’urne en mer par contre est soumise à certaines conditions.


Terramation l'avenir

LA manière écologique de partir et pourtant de rester. Également connue sous le nom d'humusation. Le corps est placé dans un sarcophage spécial au milieu de matériaux naturels. En 40 jours seulement, il se décompose en terre fine grâce au travail de micro-organismes naturels, sans émanation de chaleur. La terre ainsi gagnée peut soit être enterrée dans un cercueil au cimetière du lieu de résidence, soit être ramenée à la maison et dispersée dans le jardin pour y cultiver des fleurs ou des légumes - c'est ainsi que le défunt reprend une place dans le cycle naturel sous une forme nouvelle.

Sépulture en caveau (jusqu'ici)

Le corps du défunt est placé dans un cercueil étanche doté d’une doublure en zinc, puis déposé dans un caveau –ce type de sépulture est plus répandu au Tessin et en Suisse romande.

Informations complémentaires sur la terramation

Le terme terramation peut être utilisé en Suisse dans les 4 langues nationales (allemand, italien, romanche, français) !

Association en Suisse : www.werde-erde.ch
Verein im Welschland:
www.humusation.org

Allemagne : www.meine-erde.de

Allemagne : www.stiftung-reerdigung,de

France : www.humosapiens.fr S’inspirant des Etats-Unis, l'initiative "Humo Sapiens" souhaite faire connaître la "terramation" en France.

De plus amples informations sont disponibles sur Wikipédia. Entrer les mots-clé : terramation ou enterrement - il y est également fait référence aux expériences américaines.

Législation

En Suisse, le thème du (type de) sépulture est traité dans la constitution fédérale à l'article 53, puis au niveau cantonal de manière très différente dans les explications. Dans la plupart des cantons, la mise en œuvre au niveau communal est définie dans des ordonnances. La terramation est déjà pratiquée aux Etats-Unis et dans certains Länder allemands.




Association internationale

Le mot du directeur exécutif:
Dan Ziskin a partagé sa vision de l'association:
« Chez NORA, nous pensons que notre dernier acte peut être pour nos proches, pour la société et, de manière cruciale, pour la planète. La réduction organique naturelle n'est pas seulement une alternative, mais une déclaration de notre respect et de notre responsabilité envers la Terre. Alors que nous ouvrons la voie à cette pratique durable, nous invitons les communautés, les législateurs et les professionnels de la fin de vie à nous rejoindre dans cette révolution compatissante.

www.nora.earth

Avons-nous  éveillé ton intérêt ?

Alors parle de ce nouveau mode d'inhumation écologique à tes amis et connaissances. L'une ou l'autre personne politiquement engagée sera certainement intéressée par la terramation. Si tu as des questions ou des suggestions, prends contact - tu peux aussi devenir membre de l'association suisse werden-erde.ch !